Les festivals les plus excitants de Thaïlande

37 Likes commentaires désactivés

Bien connue pour son patrimoine culturel et ses paysages uniques, la Thaïlande déploie une pléthore d’activités tout au long de l’année. Le calendrier dynamique de la nation est ponctué par une série de festivals qui constituent une immersion dans les mœurs culturelles et les traditions ancestrales de la société thaïlandaise. Dans le cadre d’un voyage exploratoire à travers la mosaïque culturelle thaïlandaise, les visiteurs sont invités à assister aux célébrations communautaires, ci-dessous, pour une meilleure compréhension du mode de vie thaïlandais.

Le Loy Krathong

Partout dans le pays, le festival de Loy Krathong est une fête enchanteresse qui transforme les voies d’eau en chandelles scintillantes. Organisé la nuit de la pleine lune du 12e mois du calendrier lunaire traditionnel thaïlandais, ce festival coïncide souvent avec la fin du mois de novembre dans le calendrier grégorien. À la tombée de la nuit, les habitants se rassemblent au bord de l’eau pour mettre à flot leurs krathongs, des embarcations artisanales fabriquées à partir d’une simple feuille de bananier. Au-delà des simples décorations, ces krathongs sont des symboles de libération. En effet, chacun d’entre eux peut contenir des offrandes telles que des bonbons, de l’encens et des pièces de monnaie. Déposés sur l’eau, les individus participent à un geste collectif de renouvellement, dans l’espoir de gagner les faveurs des esprits de l’eau et de bénéficier d’une série de circonstances favorables dans leur vie. Loy Krathing est un des festivals majeurs à voir lors d’un voyage en Thaïlande.

Le festival aquatique Phansa

Le festival aquatique Phansa d’Ayutthaya est un événement qui offre une perspective dynamique de la culture thaïlandaise. Organisé le long des canaux du marché Lad Chado, le festival marque le début de la période du carême bouddhiste Theravada avec exubérance et un faste traditionnel. Selon les observateurs, le mot « Phansa » désigne la saison des pluies qui marque la retraite traditionnelle des moines dans leurs temples pour la méditation et l’étude. Le festival aquatique de Phansa se déroule le premier jour de la lune descendante du huitième mois lunaire, entre la mi-juillet et le mois d’octobre, et sa date précise est déterminée par le cycle lunaire.

Le festival végétarien

Inscrit dans la culture de Phuket, le festival végétarien de l’île est un événement particulier qui se tient chaque année, généralement du 14 au 23 octobre. Inspiré des coutumes chinoises, ce festival n’enveloppe pas seulement les rues de Phuket d’une ambiance vivace, mais il revêt également une profonde signification spirituelle. Pendant cette période, la communauté locale est encouragée à adopter une pratique qui favorise une forme de vie plus pure. La participation s’engage à adopter un mode de vie végétarien, en s’abstenant de consommer de la viande comme moyen de purification physique et spirituelle, expression d’une dévotion individuelle et collective. Le festival se déroule sur fond d’activités cérémonielles et de manifestations publiques d’engagement, lors de la réalisation de divers actes représentant leur dévouement et la recherche de mérites spirituels.

Le festival des bougies d’Ubon Ratchathani

Pendant la saison des pluies, la ville d’Ubon Ratchathani, dans la région de l’Isaan se pare de l’éclat chaleureux de la tradition et de l’artisanat. Chaque année, en juillet et en août, les habitants et les visiteurs se prêtent à un spectacle profondément marqué par le patrimoine culturel et spirituel de la région : le festival des bougies. En effet, il s’agit d’un événement annuel qui commémore la tradition bouddhiste de l’Asalha Puja et le début du Vassa, la période de carême bouddhiste qui marque la retraite des moines dans leurs temples pour un temps de contemplation et de renouveau. Pendant cette période, la communauté se réunit pour soutenir les moines en leur offrant des biens essentiels, notamment des bougies, qui symbolisent la sagesse et la lumière du dharma.

Le festival de jazz de Hua Hin

Le festival de jazz de Hua Hin est un événement qui se nourrit de la musique thaïlandaise. Au fil du mois de décembre, la station balnéaire de Hua Hin devient un sanctuaire pour les amateurs de musique, qui respirent les sonorités du jazz. Le festival réunit des musiciens de renommée mondiale, qui mettent en valeur leur savoir-faire en faisant chanter leurs instruments. Les notes flottent au gré de la brise marine, s’adressant aux auditeurs qui se laissent instinctivement entraîner par les rythmes. Les participants se mélangent, partageant leur amour de la musique, tandis que le doux bourdonnement de l’océan sert de toile de fond aux festivités. Chaque représentation, unique en son genre, est une invitation à s’immerger dans la culture, la communauté et les sons qui définissent le festival de jazz de Hua Hin.

Le festival des lanternes de Yi Peng à Chiang Mai

Dans la ville de Chinag Mai, le festival des lanternes de Yi Peng transforme chaque année le ciel nocturne en une toile de lumière douce. L’acte de lâcher des lanternes, qu’envolent et sont dirigées par les douces brises du soir, représente un rituel de purification – chaque lanterne porte en elle les problèmes du passé et invite à la promesse d’un nouveau départ. Pendant la pleine lune, les lanternes s’élèvent, créant un contraste impressionnant avec les cieux sombres, marquant cette occasion comme un temps de réflexion et d’espoir. Cette période est enrichie par des spectacles culturels qui mettent en valeur l’héritage et les coutumes locales, offrant une immersion plus profonde dans l’esprit du festival.

Le festival des boules de feu de Naga

À la frontière entre la Thaïlande et le Laos, le Naga Fireball Festival est un événement mystérieux qui émerveille les amateurs de phénomènes naturels qui défient toute explication. Chaque année, à la fin du mois d’octobre, les eaux du Mékong sont le théâtre d’un événement extraordinaire : l’apparition des Lumières du Mékong. Là, d’énigmatiques orbes de lumière, silencieuses et gracieuses, surgissent des profondeurs du fleuve, s’élevant vers le ciel. Selon le folklore local, ce phénomène est dû au Naga, un serpent mytique qui réside dans le fleuve et qui manifeste sa présence à travers ces sphères enflammées.

A propos de lauteur: